Transport des sédiments

Atterrissements dans le Rhin

En plus de l’eau qui s’écoule, on assiste dans pratiquement tous les canaux ouverts à un transport des sédiments qui influence le comportement de l’écoulement. Le transport des sédiments est composé du transport des sédiments en suspension et du transport par charriage. Les matières en suspension sont des matières solides qui sont en suspension dans l’eau et n’ont aucun contact avec le fond. Le charriage est lui un processus de déplacement des matières solides durant lequel elles restent en contact avec le fond. Le transport par charriage constitue la composante de référence du comportement d’écoulement dans des canaux ouverts. Des sédiments qui se déposent (“atterrissement”) ou sont transportés (érosion ou formation d’affouillement) peuvent par exemple modifier la section d’écoulement ou les lignes d’eau. Le transport des sédiments entraîne également une modification de la structure du lit (formation de rides ou de dunes, modification de la rugosité).

En cas d’écoulement normal, il faut, outre les équations déjà mentionnées, considérer aussi l’équilibre de transport au volume de contrôle - la quantité de sédiments qui quitte le volume de contrôle est-elle la même que celle qui revient l’alimenter?